Home » Amérique centrale » Ma première expérience chamanique – Guatemala

Ma première expérience chamanique – Guatemala

Andrea, une nouvelle amie Américaine que j’ai connu au yoga retreat, m’accompagne pour un temps dans la suite de mon périple. Elle me propose un beau jour de me faire une cession chamanique… Je sais qu’elle aura bientôt 50 ans, qu’elle a passé plus de vingt cinq ans auprès de grands chamanes reconnus dans le monde entier, elle les a assisté et a appris leurs méthodes, et le hasard l’a placée sur ma route, il y a peu, et nous nous entendons bien alors pourquoi pas?
Il est donc 15:00, la journée est superbe et je me dis en souriant que ça va être marrant de vivre cette expérience… Alors oui, d’accord, je me lance!
Elle me demande alors de m’allonger sur le dos, de fermer les yeux, elle s’installe à côté de moi tout en sortant ses accessoires et grigris : des petites pierres pleines de symboles, dont une qu’elle place dans ma main, quelques bouteilles contenant un liquide alcoolisé, une flûte et une sorte de calebasse-hochet qu’elle commence à secouer avec un rythme régulier permettant, je pense, de mettre la personne dans une petite “transe”. Mon amie appelle alors les énergies du serpent à l’ouest, puis du jaguar derrière moi, du colibris à l’est et de l’aigle face à moi, elle fait des incantations et me pose quelques pierres sur certains chakras de mon corps en invoquant les “abuelos” (grands-pères), qui sont les esprits veillant sur nous et, progressivement elle me guide par la parole vers mon moi profond…
Au début, yeux fermés, je souris et me retiens pour ne pas rire carrément, l’entendre ainsi prier à voix haute et secouer ses grigris tout en soufflant sur ses bouteilles débouchées, c’est plutôt pittoresque comme tableau! Je commence à moins rigoler quand certaines images ou flashs de mon histoire personnelle s’imposent alors dans ma tête… Andrea me guide par les mots en me demandant au fur et à mesure de lui raconter ce que je vois, et tout cela en continuant à secouer sa calebasse d’un rythme entêtant. Je respire de plus en plus vite et tout d’à coup, elle s’arrête et me dit:
-là! Qu’est-ce que tu vois maintenant? C’est important!
L’émotion monte en moi car j’ai effectivement des images fortes et précises qui ressurgissent de mon passé… Je me vois nettement à différents âges de ma vie… et c’est là que mon amie-gourou perçoit les fêlures, souvent oubliées, mais qui représentent des moments clefs par rapport à mon évolution personnelle… elle me guide alors en me demandant de m’adresser à la Bénédicte de tel ou tel âge tout en continuant ses sons et psalmodies, elle souffle sur ses bouteilles, récite ses mantras, j’ai le cœur qui bat la chamade et une envie irrésistible de pleurer, je me laisse aller… J’entre progressivement dans cette demi-transe qui me permet d’être consciente du lieu où je me trouve mais en même temps de visionner comme un film certaines séquences de ma vie et d’interagir avec elles.
Le rythme s’accélère, et s’accélère encore, Andrea m’emmene toujours plus loin en posant ses pierres sur différents endroits de mon corps en fonction de ce que je vois et ressens. “Tchi tchi” la calebasse résonne autour de moi, “pshii pshii” Andrea souffle bruyamment dans ses bouteilles, je ne rigole plus du tout, je suis emportée dans ce tourbillon et me laisse entraîner sans broncher…
Elle s’arrête à nouveau et me crie:
- oui! maintenant! C’est essentiel qu’as-tu vu Bénédicte? Retiens ce moment, vas plus loin…
Je suis bouleversée, elle a une fois de plus deviné mes visions et pensées intimes, elle est super forte!
La phase suivante consiste à me libérer de ces “input” inconscients qui se sont ancrés dans ma mémoire énergétique. Elle me demande alors de faire certains gestes simples avec les mains permettant le retrait, l’expulsion de l’émotion, je pleure, je suis secouée, tout est devenu si lourd, si intense… Je m’exécute comme une bonne élève, toujours les yeux fermés, un geste comme ceci, d’accord, un autre comme cela, je souffle fort, très bien, respire ok et…hop, très rapidement, quand elle calme enfin le rythme frénétique, mes larmes cessent d’un coup, mes visions avec elles, en quelques instants j’ai retrouvé mon sourire et ma bonne humeur… Incroyable! Je suis encore sous le choc de ce qu’il vient de m’arriver, et quand je lui commente ma surprise face à son talent de sorcière, elle me répond alors en riant:
- et bien oui, qu’est-ce que tu croyais? C’est ça le chamanisme!
Forte expérience en tout cas, je ne m’y attendais tellement pas, quelle claque!

imageAndrea la chamane d’Amérique

4 comments

  1. Bonjour Bénédicte,

    Je pense partir voyager un peu en Amerique Centrale…
    La vie me pousse de plus ne plus à découvrir les dimensions sacrées, comme le chamanisme.

    Mais étant en vogue actuellement donc un gains lucratif, je ressens un besoin de trouver des pistes…
    des bonnes adresses….
    Par hasard je tombe sur ton blogvoyage….et je me demande si tu n’as pas quelques références à partager.

    Je pense faire Nicaragua-Guatemala ou plus…si j’ai le temps…comme toi, une forme de défi …mais avec ton nom “Bénedicte” tu as du attirer plein de bénédiction.

    Au plaisir de ta réponse…te souhaite plein de joie et sérénité

  2. Woooow! Magnifique histoire, bien racontée et trés impressionante!! Je lis avec plaisri tes aventures!! De plus ça me remporte mentalement un petit peu à ce délicieux univers totalment opposé à celui-ci! Excellent! Bisous

    • Hihi! Tant mieux si ça te plait :-). La semaine prochaine j’irais au Nicaragua, faudra que tu me repasses tes bonnes adresses! Bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

wordpress