Home » Amerique Latine » Les muchachas d’Ixmucané
Les muchachas d’Ixmucané

Les muchachas d’Ixmucané

Je suis arrivée il y a 2 jours à l’association Ixmucané, une petite ONG qui se trouve à la sortie de la ville de Huehuetenango. Échouée dans ce centre un peu par hasard, je demande à Montse, l’une des 3 espagnoles responsables du lieu, de m’expliquer un peu mieux la mission. Elle me regarde, réfléchit quelques secondes, et sa réaction me surprend complètement car elle me dit:
-”viens avec moi, tu vas voir”. Je la suis, intriguée, au milieu de la grande cour qui sépare les deux principaux bâtiments du centre et d’un coup elle s’arrête et elle frappe dans ses mains en criant:
-”les filles! Venez par ici!! Allez allez!
Petit à petit, je vois approcher timidement des jeunes filles mayas, vêtues de style traditionnel et d’origine modeste, qui se regroupent en se tortillant, timides et amusées à la fois, autour de nous. Quelques instants suffisent à me retrouver au milieu d’une quarantaine de jeunes filles âgées entre 15 et 18 ans, et Montse prend alors fermement ma main et leur explique que nous allons faire un jeu:
-Muchachas! Voici Bénédicte qui restera avec nous quelques jours! Nous allons faire un jeu maintenant, nous devons vous poursuivre en courant et chaque fois que l’on en attrape une, elle doit passer de notre côté et pourchasser les autres filles avec nous!

Et c’est parti, en quelques minutes, nous faisons connaissance en courant, sautant, et riant, la glace se brise immédiatement entre nous. Les “muchachas” découvrent la francesita et font de moi leur alliée, leur complice…

imageDepuis cet instant, je les aide à préparer leur devoirs, je les coiffe avec tendresse, je leur apprends quelques mots rudimentaires de français et d’anglais, elles me serrent dans leur bras à tout bout de champs, sont souriantes et affectueuses, et la magie humaine est une fois de plus là, encrée dès la première heure de mon arrivée, tout va très vite et c’est si spontané!

J’apprends par la suite plus de détails sur la mission de ce centre: aider les jeunes filles Mayas à faire leurs études tout en leur donnant un cadre type pension. Elles sont donc une quarantaine à être hébergées chaque année dans ce centre où elles reçoivent les premiers rudiments leur permettant d’acquérir une structure dans leur vie au quotidien : toilette et propreté, ordonnance, hygiène de vie, respect de l’autre, éducation, soutien scolaire, confiance en soi etc.

imageIxmucané

imageAlfredo l’un des volontaires et le fils de Montse

2 comments

  1. Tu as changé tes lunettes ? !!!

    Mais comment as tu atterri la bas ? Hasard ou volonté ?
    Rencontré Guatemala ?

    Bisous bisous

    • Oui j’ai changé mes lunettes juste avant de partir, quelle observatrice!!
      J’ai atterris à Ixmucané par relations depuis Barcelone, mais sans trop savoir ce qui m’attendait sur place :-).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

wordpress