Home » Amérique centrale » Mon arrivée à “Guate”
Mon arrivée à “Guate”

Mon arrivée à “Guate”

Quelle bonne surprise quand, après plus de 12 heures d’avion et un peu d’appréhension pour cette nouvelle aventure qui devait durer un an, j’arrive enfin chez Doris et sa famille. Imaginez une jolie maison dans une zone résidentielle de la capitale, bras ouverts, ils sont tous là, sur le perron pour me souhaiter la bienvenue alors que je ne les connais pas encore! imageEn effet, Doris est une amie d’ami d’amie, depuis Barcelone, je l’avais contacté sans trop savoir à qui j’avais affaire et elle m’a spontanément et gentiment proposé de venir chez elle lors de mon arrivée à “Guate”. Sur place, je découvre une personne aussi adorable qu’elle est jolie, discrète, intelligente et attentionnée, je sais dès le premier regard que nous allons bien nous entendre et cela me rassure! Après m’avoir montré ma chambre douillette et spacieuse pour poser mon gros bardas, Doris m’emmène en voiture dans une sorte de grand centre commercial à deux pas de chez elle, pour grignoter quelque chose et faire connaissance: même si je suis épuisée par le jet lag et le voyage que je viens de faire, une graine d’amitié vient d’être plantée, et les quelques journées que je vais passer en sa compagnie ne feront que renforcer ce sentiment.

imageDoris & me

Pendant les 4 jours que je vais passer dans la capitale, je découvre un mode de vie plus proche de celui des États-Unis que l’idée que je m’étais faite du Guatemala! La zone 11 de la ville où je réside n’est qu’un grand ensemble de Malls, de zones résidentielles avec gardiens et voitures gros gabarit ultra confort aux vitres fumées, tous les déplacements ne se font qu’en voiture, les grandes marques américaines comme Mac Donald ou Coca Cola sont omniprésentes… Les femmes s’habillent très sexy, maquillées, parfumées, elles sont souriantes et pétillantes, les hommes sont doux et affables…

image

Et toutes les personnes que je vais croiser sur ma route sont du même acabit, ils ont cette hospitalité, ce désir de me faire découvrir leurs endroits préférés, cette envie de faire plaisir à l’étrangère venue de loin qui me font me sentir bien dans leur pays, quel bon début de voyage!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

wordpress