Home » Amerique Latine » Ne me réveillez pas
Ne me réveillez pas

Ne me réveillez pas

J’ai passé presque dix jours comme dans un rêve, dans un lieu unique au monde, intemporel, inoubliable… Un lieu où les animaux les plus étonnants vivent en harmonie avec les humains: je croise au hasard de mes pas des iguanes énormes et je peux lire, amusée, une pancarte sur la route indiquant: “freinez, passage d’iguanes“, je souris devant des otaries qui se prélassent sur un banc public, j’aperçois aussi des tortues géantes, broutant paisiblement l’herbe à quelques mètres de moi… Tous sont sans peur, si confiants…

C’est un lieu tropical où la lumière, crue, évolue à toute heure: quand le soleil brûle, le dessin de nos ombres sur le sol paraît découpé aux ciseaux. Puis, quand les orages arrivent, la terre est soudain baignée des derniers rayons de soleil jaunes orangés, alors que là-haut, tout est sombre et inquiétant: noir en haut, or en bas, c’est le quotidien de ce lieu magnifique, béni des dieux, loin de tout et jalousement protégé, surnaturel, un vrai miracle de la nature: les Galapagos…

Chaque jour mon cœur s’arrête face à une nouvelle merveille de la nature, à tout moment je suis ébahie, ma mâchoire se dévisse et laisse entendre un petit cri de joie, de surprise: Equipée d’un masque et d’un tuba, je nage tour à tour avec des petits pingouins qui virevoltent joyeusement autour de moi comme dans un ballet, ou bien je fais la sirène avec des otaries qui s’amusent à tournoyer dans tous les sens, habiles, rapides et joueuses, elles ne se laissent pas toucher mais s’amusent à s’approcher au plus près de moi… Enfin j’accompagne quelques instants une tortue de mer dans sa valse aquatique, c’est si étonnant, hors du temps, magique!

Être dans l’eau, ne plus en sortir, je reprends des forces, petit à petit, j’oublie tous les soucis, tous les chagrins, je plane complètement, émerveillée, envoûtée, revigorée… Ne me réveillez pas, je me sens si bien dans ces eaux…
Ces îles sont un rêve, unique sur la terre… j’en repars ruinée, mais sans regrets, réconciliée avec la vie, et avec mon voyage.
(Voir aussi le très beau post dans: tresorsdumonde)

image

imageiguane marine, unique au monde

imageune otarie fait la sieste…

imageTortue géante

6 comments

  1. Oupss petite faute de frappe plus haut : * lieu. =$

  2. Je viens de lire ton récit, je suis assez jeune, je travaille depuis peu, mais j’ai enfin la possibilité d’économiser et de partir moi aussi pour ce lien qui est mon fantasme … Quitte à manger des pâtes ( ou des crêpes, s’meilleur les crêpes … ) pendant 6 mois … Merci pour ton histoire.

  3. Magique!! vraiment un rêve.

  4. Bravo pour tes nouveaux articles, contente que tu aies repris du poil de la bête :-*

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

wordpress