Home » Amerique Latine » Wwoofing: mon expérience écolo/alcolo
Wwoofing: mon expérience écolo/alcolo

Wwoofing: mon expérience écolo/alcolo

Cela fait plusieurs mois que j’entends parler du wwoofing et j’avoue que dans le contexte de ce voyage atypique, j’avais très envie d’essayer cette nouvelle expérience. Alors, une fois à Mendoza, qui est la région des vins en Argentine, je me suis dit qu’en bonne française aimant le vin, c’était un terrain propice pour tenter l’aventure, et je me suis donc lancée.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce drôle de mot, le wwoofing est un concept qui se développe un peu partout dans le monde, et dont le principe est d’aller passer un temps dans une ferme ou une Finca bio, y proposer son aide en échange du toit et du couvert. Un échange de services donc, sans argent à gagner ni à donner. Cela permet de vivre comme un local, d’aider les petits agriculteurs ou producteurs qui souhaitent rester écolos mais qui n’ont pas forcément les moyens de payer de la main d’œuvre, en échange, le wwoofeur acquière une expérience et découvre pour quelques jours/semaines/mois le monde de l’agriculture bio.
Me voici donc immergée pour deux semaines en pleine campagne Argentine, dans une petite Finca de production de vins écologiques, et mes hôtes sont un adorable couple “porteño” (qui veut dire de Buenos Aires), ayant décidé de changer de vie il y a 12 ans et de racheter une petite production viticole dans l’ouest de l’Argentine. Ils sont chaleureux, un peu hippies, adorent connaître de nouvelles personnes et sont curieux de tout, et ils sont bons cuisiniers de surcroît, je suis une fois de plus bien tombée! Comme on peut l’imaginer dans cette ambiance bienheureuse, le vin est servi à profusion à chaque repas, – je découvre donc vite l’art de la sieste!- et je passe cette quinzaine de jours à apprendre mille et une activités toutes plus variées les unes que les autres: distinction des cépages, observation de la bonne croissance des vignes et des raisins, mise en bouteille, étiquetage… Et comme Vicky et Ale (c’est leur nom) ont également un grand potager, je plante des tomates, des laitues, des carottes, j’arrose, je bichonne… J’assimile aussi l’art de faire des confitures maison (cela me rappelle celles que faisait ma maman, à la mûre, quand j’étais enfant…) et des sauces faites maison. Et, toujours entre deux verres de vin, j’apprends enfin la construction à base de matériaux écologiques et naturels: je suis fière d’écrire que j’ai réussi à élever un mur seulement à base de terre argileuse mélangée à du foin, et ça tient!

Toutes les fins d’après-midi, c’est le même cadeau: le soleil couchant, poétique, décline lentement derrière les champs de vigne… Ce printemps 2014 m’offre ses plus belles couleurs, ses plus doux arômes. J’aime cette ambiance bucolique mêlée aux plaisirs de l’art de la table, du bon vin, des éclats de rire et d’un bon sommeil sain et régénérateur.
Je ressors de cette expérience ravie et toujours plus émue par la qualité des gens que je croise sur ma route, mon niveau d’alcool à monté en flèche, tant mieux car l’Argentine comme le Chili sont deux pays au vin délicieux et bon marché, il faut bien que je m’adapte aux coutumes locales, Santé!

imagelumière de  fin de journée

imageGrosse chaleur

image

imageConstruction du mur en boue séchée

imageCréation artistique!

imageÉtiquetage

imageNettoyage des futures bouteilles de vin

imageMise en bouteille

imageMûres super bio!

Finca la RosendoFinca la Rosendo

image

6 comments

  1. Bonjour Bénédicte,

    Nous sommes un couple de Français et nous voyageons actuellement à travers l’Amérique du Sud. Nous souhaitons nous poser un moment dans une ferme écologique, et ton expérience nous attire bien ! Aurais-tu un moyen de contacter tes anciens hôtes pour savoir si nous pourrions venir les aider prochainement ?

    Merci !

  2. Bonjour,
    La finca biologique fait vraiment envie.
    Tu as vraiment vécu une belle expérience.
    Bonne suite de voyage
    Armand

  3. Salut ma petite! Quand je voyage loin dans ma tête je pense souvent à toi et je suis venue te lire. Quelle bonne experience, j’espere que ça deviendra un livre :) Bisous du Portugal

  4. Super le wwoofing, je t’envie ! Merci pour les nouvelles. Bises de Paris !

    • Merci! Oui c’était super en effet, le wwoofing existe aussi en France si tu es intéressée ;)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

wordpress